Le 19 mars 2016

Conférence F.Leguil Vannes Lorient 19mars2016

« Que croient vos psychanalyste ? Science et religion, quels choix de l’être face au réel ? ».
Le thème d’étude de notre année nous offre le plaisir d’accueillir François Leguil qui interviendra ce 19 mars à Lorient sous le titre la division du sujet dans la psychose entre croyances paradoxales et certitudes envahissantes.

Pour Lacan croire c’est moins que savoir parce que ce n’est pas être certain, mais c’est aussi plus que savoir car c’est s’engager. La psychanalyse doit dire quelque chose de nos croyances modernes et de ce que c’est que croire dans une époque de plus en plus infatuée des certitudes de la technologie, mais également de plus en plus angoissée par ces certitudes.(François Leguil)

C’est par l’éclairage de la psychose que François Leguil nous montrera la discontinuité entre la certitude et la croyance, aussi bien qu’entre la croyance et la croyance délirante. Freud a pu fonder l’analogie de la religion avec la psychose, « en tant qu’elle porterait un morceau de vérité qui est oublié et qui s’impose comme irréfutable. »(1) Par ailleurs, l’incroyance n’implique pas l’absence totale de croyance, et nous aurons à questionner les enjeux que ces notions véhiculent pour le parlêtre.

(1) Jacques-Alain Miller, L’orientation lacanienne III, 4, « Un effort de poésie », enseignement prononcé dans le cadre du département de psychanalyse de Paris VIII, leçon du 14 mai 2003, inédit.