Image HTML map generator

Image HTML map generator

Accès à la psychanalyse,

numéro 12 – 2019

appel à contributions

Quel lien social ?

Subjectivité contemporaine et inconscient

 

Dans le prolongement du « symptôme politique », thème du n° 11 d’Accès à la psychanalyse, en nous attachant à cette phrase de Lacan, « En fin de compte, il n’y a que ça, le lien social[1] », nous préciserons ce que nous pouvons en dire. Il s’agira de témoigner de la manière dont les psychanalystes et les praticiens orientés participent du lien social dans leur engagement dans la cité. La « fraternité discrète » qu’évoque Lacan dans l’agressivité en psychanalyse[2]mais aussi dans le Séminaire XIX …ou pire nous serviront d’appui pour argumenter une lecture de notre humanité dont Lacan prédisait en 1972 l’évolution : « […] Sachez que ce qui monte, qu’on n’a pas encore vu jusqu’à ses dernières conséquences, et qui lui s’enracine dans le corps, dans la fraternité du corps, c’est le racisme[3] ».

Repérer les enjeux de la civilisation et les effets d’une cure, apprendre de la clinique contemporaine, des effets thérapeutiques rapides et apprécier ce qu’un enseignement dans la cité (le séminaire de l’École et les études dans l’ACF) offre comme « conversation », paradigme du lien social, alimenteront ce nouveau numéro. Car « nous sommes frères de notre patient en tant que, comme lui, nous sommes les fils du discours [4]».

Nous invitons à proposer textes cliniques et/ou réflexions théoriques illustrant la pratique de la psychanalyse aujourd’hui, en insistant sur la manière dont cette clinique peut s’illustrer d’un parti pris, d’une décision, d’une orientation donc, dans l’accueil du sujet, réponse du Réel, et parlêtre embrouillé dans le malentendu de la langue. Faire conversation est la seule manière de savoir-y-faire avec le lien social.

Dominique Carpentier

Rédactrice

[1] Lacan J. Le Séminaire, livre XX, Encore, Paris, Seuil 1975, p. 51

[2] Lacan J. « L’agressivité en psychanalyse », Écrits, Paris, Seuil, 1966, p. 124

[3] Lacan J. Le Séminaire, livre XIX, … ou pire, Paris, Seuil, 2011, p. 235

[4] Ibid. p. 235

 

Envoyez vos textes (8000 signes) à :

Dominique Carpentier : do.carpentier@wanadoo.fr

Et Anne Brunet : annebrnt@orange.fr

Accès à la psychanalyse n°11 :