La FIPA

Trois cercles la constituent

  • Les CPCT, centres psychanalytiques de consultation et de traitement en forment le centre.

Créés par l’Ecole de la Cause freudienne dans le but de promouvoir l’efficace de la psychanalyse, ils constituent des lieux où l’occasion est donnée à des sujets en butte avec des angoisses, des symptômes invalidants, en situation de précarité et au bord de l’exclusion, de rencontrer des praticiens tous orientés par la psychanalyse et/ou des psychanalystes, tous bénévoles et ce pour un nombre limité de 16 séances.

Il s’agit dans un temps resserré de cerner un point de jouissance, permettre une rectification subjective, ou un rebranchement..un pas de côté.

Le CPCT c’est tout d’abord une expérience, qui donne lieu à un travail d’élaboration et de formation sur les traitements courts et sur la question de la psychanalyse appliquée à la thérapeutique dans son lien à la psychanalyse pure, .

  • Les institutions apparentées ou assimilées.

Ces structures inspirées dans leur diversité même par l’expérience des CPCT se sont construites sous l’impulsion d’un membre de l’Ecole de la Cause Freudienne, on y retrouve le plus souvent le principe de la gratuité, de la durée limitée, et du bénévolat. Leurs associations gestionnaires ainsi que leur direction sont parties prenantes de l’orientation lacanienne telle que l’enseigne J.A Miller. Citons pour exemple, Souffrances au travail, ParADOxe..

  • Les cercles

Adossés à des institutions qui ne s’inscrivent pas comme telles dans l’orientation de l’Ecole de la Cause Freudienne, ces cercles réunissent les professionnels qui dans ces institutions, CMPP, BAPU.., s’orientent eux, de l’expérience des CPCT et de l’enseignement de Lacan.

La FIPA c’est un réseau de 33 institutions ou cercles cliniques à découvrir,

à suivre…