Soirée du groupe Emma, Nouveau réseau CEREDA, Laval

 

 

La prochaine Journée de l’Institut psychanalytique de l’Enfant intitulée « Après l’enfance » aura lieu le 18 mars 2017. L’enfance est tout d’abord un fait de discours. « Ce que l’on entend aujourd’hui par “enfance” est constitué nécessairement comme un “temps passé”, plus ou moins idéalisé, comme un lieu repéré dans et à partir du discours de l’Autre […] L’enfance est donc constitué comme un lieu antérieur et extérieur à un discours » ¹. Mais ne nous précipitons pas à répondre qu’après l’enfance, il y a l’adolescence. C’est également ce que nous rappelaient Marie-Cécile Marty et Anaïs Pourtau lors de l’atelier clinique du 25 mars. Nous sommes bien embarrassés lorsque nous tentons de la définir² : « C’est une construction […] un artifice signifiant » ³.

Laurent Dupont, directeur de la JIE 4 a extrait six axes de travail de son argument.  Lors des  prochaines réunions, nous travaillerons plus particulièrement deux axes : le temps des métamorphoses ainsi que filles et garçons, entre enfance et adolescence. Aurélie Gastard et Karine Garnier feront une lecture croisée de la première partie du texte « Les métamorphoses de la puberté » ⁴. Emmanuelle Mouraud, enseignante spécialisée dans un ITEP Pro présentera un cas de sa pratique.

 

1-Bassols M., « L’enfance sous contrôle », Lacan Quotidien, n° 217, mai 2012.

2-Cf. Dupont L., News de l’IE, Spécial journée 2017, mars 2016.

3- Miller J.-A. « En direction de l’adolescence », La petite Girafe, n°3, Navarin/Champ freudien, 2016, p. 192.

4- Freud S., « Les métamorphoses de la puberté », Trois essais sur la sexualité sexuelle, Paris, Gallimard, Folio essais, 1987, p. 141-175.

 

Mardi 17 mai de 19h à 21h

CMP, 33 Rue du Haut Rocher à Laval

Renseignements : Frédérique Bouvet

bouvet.frede@gmail.com / 0686415185