033016_0954_Questcequt1.jpg

L’enquête se resserre autour de la cure analytique, avec Martine Marhadour (Saint Brieuc), Jean- Noël Donnart (Saint Malo), François Jubert ( Nantes).

Indice 16 / lundi 09 mai / Martine Marhadour (St Brieuc)

« Réenchanter le monde, n’est-ce pas ce qui s’accomplit dans chaque séance de psychanalyse ? On s’abstrait de toute évaluation d’utilité directe dans une séance de psychanalyse(…) Une séance d’analyse est toujours un effort de poésie, une plage de poésie, que le sujet se ménage dans une existence, la sienne, qui est gouvernée par l’utilité directe. »

J.-A. Miller, « L’orientation lacanienne. Un effort de poésie », enseignement prononcé dans le cadre du Département de Psychanalyse de l’université Paris VIII, leçon du 5 mars 2003, inédit.

Indice 17 / lundi 09 mai / Jean-Noël Donnart (Rennes)

Être lacanien suppose de « se faire responsable de la présence de l’inconscient » en « prenant en compte le champ de l’Autre, le discours du maître, la politique, les identifications sociales » tout en visant, « l’hypothèse d’un sujet d’avant l’identification ». Être lacanien suppose d’essayer de « le réveiller du fading identificatoire ».

J.-A. Miller, « Lorientation lacanienne.Un effort de poésie », enseignement prononcé dans le cadre du Département de Psychanalyse de l’université Paris VIII, leçon du 26 mars2003, inédit.

Indice 18 / lundi 09 mai / François Jubert (Nantes)

Être lacanien aujourd’hui, en particulier avec les adolescents, c’est à la fois dire non à la jouissance mortifère du parlêtre– passant par un objet, notamment connecté – , et dire oui à la manière dont chacun se débrouille avec cette jouissance, c’est-à-dire avec son symptôme, symptôme singulier, à nul autre pareil et par lequel il trouve à s’insérer dans le lien social.

On joue la carte du style avec Marie Leblanc (Rennes), David Briard (Rennes), Christine Maugin (La Roche sur Yon).

Indice 19 / mercredi 11 mai / Marie Leblanc (Rennes)

« Tout retour à Freud qui donne matière à un enseignement digne de ce nom, ne se produira que par la voie, par où la vérité la plus cachée se manifeste dans les révolutions de la culture. Cette voie est la seule formation que nous puissions prétendre à transmettre à ceux qui nous suivent. Elle s’appelle : un style »
J. Lacan, « La Psychanalyse et son enseignement », 1957, Ecrits, Paris, Seuil, 1966, p.458

Indice 20 / mercredi 11 mai / David Briard (Rennes)

« Il s’agit donc de considérer bien plutôt les analystes un par un, en tant que chacun est seul, aux prises avec l’expérience, avec la psychanalyse qu’il s’agit pour chacun de réinventer. (…) Lacan a surpris tout un Congrès qui se tenait sur la transmission en le bouclant du propos que la psychanalyse ne se transmettait pas, et qu’elle ne se transmettait qu’à ce que chacun la réinvente »
J.-A. Miller, « La formation de l’analyste », La Cause freudienne numéro 52, page 39.

033016_0949_Questcequt4.jpg