affiche JC MALEVALConférence des échanges – Jean-Claude Maleval, psychanalyste membre de l’ECF

« La pulsion de mort ou De la défusion des pulsions à la volonté de jouissance »

 

La pulsion de mort a beaucoup intensifié le scandale de la découverte de l’inconscient, à tel point que beaucoup de psychanalystes eux-mêmes en refusèrent le concept.

 

Seuls Mélanie Klein et Jacques Lacan s’accordèrent avec Freud pour considérer qu’une satisfaction pulsionnelle, qui inclut une homéostasie supérieure à celle du plaisir, peut conduire l’être humain à vouloir son propre mal, parfois même au détriment de son auto-conservation.

 

Malgré la clinique convoquée à son appui (compulsion de répétition, jeux d’enfants, masochisme, névrose traumatique, réaction thérapeutique négative, etc.), la pulsion de mort reste pour Freud un mythe. Selon lui, il n’est guère possible de la saisir totalement défusionnée des pulsions de vie : « même l’autodestruction de la personne, affirme-t-il, ne peut se produire sans satisfaction libidinale ».

 

Lacan n’isole pas non plus une clinique pure de la pulsion de mort : il considère qu’elle est au fondement de toute pulsion, de sorte qu’après avoir maintes fois souligné que la sexualité humaine inclut la mort, c’est dans le dérangement inhérent au sinthome qu’il tend à localiser celle-ci. La jouissance lacanienne unifie la libido et la pulsion de mort dans le sinthome.

Cependant tout un champ clinique de la psychose témoigne que la jouissance peut devenir sans borne, révélant alors au champ de l’Autre une volonté en attente d’un sacrifice, générant le pathomime comme le kamikaze. Ces sujets parviennent-ils à établir que la pulsion de mort n’est pas un mythe ? S’affranchissent-ils du libidinal jusqu’à permettre à la pulsion de mort d’opérer seule ?

 

Jean-Claude Maleval

 

Samedi 9 Janvier 2016 à 14h30

Maison des associations (MDA) – « Grande salle »

35 rue Ernest Renan –  Saint-Malo

 

Ouvert à tous sans inscription préalable. Entrée : 8 €/étudiants et demandeurs d’emploi 5 €

Renseignements : Daniel Cadieux : 45, rue de la Duchesse Anne, 35400 Saint Malo

/ 02 99 40 27 79 /  acf.saintmalo@gmail.com