Soirée de la Cause

De la théorie sexuelle à la pulsion

Rennes

 

Dans son élaboration de la théorie des pulsions, Freud a produit plusieurs franchissements majeurs. Entre ses Trois essais sur la théorie sexuelle, publié en 1905, où Freud amène pour la première fois le concept de pulsion, et Au-delà du principe de plaisir, en 1920, où il introduit l’hypothèse de la pulsion de mort, l’on voit se dessiner un mouvement d’unification des pulsions partielles (orales, anales, génitales) dans le concept de libido. Mais si Freud, se méfiant du monisme jungien qui avait vidé la libido de sa part sexuelle, a tenu jusqu’au bout à l’existence d’un dualisme pulsionnel entre pulsion de mort et pulsions de vie, Lacan mènera cette unification jusqu’au bout en regroupant toutes les manifestations pulsionnelles sous l’égide du phallus, puis de la jouissance. Cette unification en profondeur des pulsions n’empêche pas que se décline dans la clinique une grande variété des modes de jouir.

 

Soirée préparée par Alain Le Boëtté et Camille Poulain, avec Véronique Juhel et Gabrielle Ombrouck.

 

Mardi 17 novembre 2015

Maison des associations, cours des alliés, Rennes

 

Entrée gratuite et ouverte à tous

Renseignements : Danièle Olive danolive@orange.fr