OUEST-FRANCE

Presse Maleval 01(1)Presse Maleval 02

Presse Maleval 03

La pulsion de mort conduit à certains actes

Saint-Malo – Modifié le 07/01/2016 à 04:00 | Publié le 05/01/2016 à 01:36

Daniel Cadieux invite le psychanalyste Jean-Claude Maleval, samedi. |

Invité par Daniel Cadieux, Jean-Claude Maleval, psychanalyste et universitaire, évoquera, samedi, la pulsion de mort.

L’initiative

« La pulsion de mort n’est pas acceptée par tous les praticiens. Mais elle est, pour moi, central chez Freud, qui aborde ce concept en 1913 et 1920, dans Au-delà du principe de plaisir », précise Daniel Cadieux, psychanalyste et responsable malouin de la Cause freudienne Val de Loire – Bretagne.

Cette association, qui rassemble les psychanalystes de la région, invite, samedi, Jean-Claude Maleval, praticien à Rennes, professeur à l’université et auteur de cinq livres sur les psychoses et l’autisme. Lui aussi considère la pulsion de mort comme un concept essentiel, indissociable du plaisir de vie.

Les bombes humaines

« La pulsion est le moteur psychique qui mène à la satisfaction. On peut la trouver dans le plaisir du corps, intellectuel ou dans la morbidité », explique Daniel Cadieux. L’homme oeuvre alors inconsciemment contre son bien.

« Le sujet peut trouver une satisfaction à vouloir son propre mal. La pulsion de mort amène certaines personnes à préférer leur jouissance à leur auto conservation. Le narcissisme n’est alors pas une barrière suffisante au mal. »

La pulsion de mort permet de comprendre comment certains hommes peuvent devenir bourreaux ou scélérats. Jean-Claude Maleval évoquera les conduites à risques, les addictions, le suicide politique.

Mais aussi des cas de masochisme grave, qui peuvent conduire au crime, ou d’autres se transformant en bombe humaine, « sous le masque sinistre de kamikazes ». « Il montrera que la psychanalyse peut apporter une lumière sur de telles conduites. »

Samedi 9 janvier, à 14 h 30, Maison des associations, 35, rue Ernest-Renan, à Rocabey. Entrée ouverte à tous. 8 € pour les étudiants et 5 € pour les demandeurs d’emploi.

Jean-Claude Maleval et la pulsion de mort

Saint-Malo – Modifié le 11/01/2016 à 04:00 | Publié le 09/01/2016 à 03:30

  • Jean-Claude Maleval est aussi professeur à Rennes 2. |

Jean-Claude Maleval, psychanalyste, universitaire et auteur, évoquera, ce samedi, la pulsion de mort, à la Maison des associations. « Ce concept n’est pas accepté par tous les praticiens. Mais elle est centrale chez Freud », précise Daniel Cadieux, psychanalyste et responsable malouin de la Cause freudienne Val de Loire – Bretagne, qui a invité Jean-Claude Maleval.

Lui aussi considère cette pulsion essentielle, indissociable du plaisir de vie. « Certains peuvent trouver une satisfaction à vouloir leur propre mal », poursuit Daniel Cadieux. Jean-Claude Maleval évoquera les conduites à risques, les addictions, le suicide politique.

Mais aussi des cas de masochisme grave, qui peuvent conduire au crime, ou d’autres se transformant en bombe humaine, « sous le masque sinistre de kamikazes ».

Samedi 9 janvier, à 14 h 30, Maison des associations, 35, rue Ernest-Renan. Tarifs : 8 € ; réduit, 5 €.