Croire au symptôme, en une femme, à ses voix, ou le-la-les croire

Cycle de conférences cliniques 2018-2019 : « Je sais bien mais quand même. Ambigüités de la croyance ». Intervention de Gilles Chatenay sous le titre : « Croire au symptôme, en une femme, à ses voix, ou le-la-les croire ». Argument : Lacan, dans son Séminaire RSI, dit ceci : « La différence est pourtant manifeste entre y croire, au symptôme, ou le croire. C’est ce qui fait la différence entre la névrose et la psychose. Dans la psychose, les voix, non seulement le sujet y croit, mais il les croit. Tout est là, dans cette limite. » [1] Un sujet, rencontré depuis peu, témoigne ainsi de ce qu’il en vient fragilement à croire aux discrets pouvoirs de sa parole… [1] J. Lacan, « Le Séminaire, livre XXII, RSI », Ornicar ? n°3, séance du 21 janvier 1975.

Samedi 27 avril 2019 à 14h15. Maison des Associations. 46 ter, rue St Catherine. Orléans. Tarif : 6€ Etudiants : 3€ Contact : Susana Sherar : susanasherar@orange.fr Portable : 06 87 44 37 92

Porte parole : Sylvie Mothiron / mothiron.sylvie@neuf.fr / 0618453986

Adresse : 3 place Louis Armand ,45000 Orléans. France

La délégation d’Orléans qui inscrit son action au sein de l’Association de la Cause freudienne /Val de Loire Bretagne est sous la responsabilité du pôle d’Angers avec les villes de Tours, Le Mans, Niort et Poitiers. L’ACF/VLB a pour vocation de promouvoir l’étude de la psychanalyse et la transmission de celle-ci.

Pour ce faire la délégation d’Orléans propose différents axes et modalités de travail.

– Le séminaire annuel de Clinique Psychanalytique qui a lieu une fois par mois s’articule autour d’une thématique qui change chaque année : pour 2015 «  Rencontrer un psychanalyste… ». Il est ouvert à tous et invite à chaque fois un conférencier différent pour traiter et débattre de la question avec le public présent.

– Des groupes de travail : lectures de Séminaires de Jacques Lacan, étude de textes psychanalytiques, ou atelier de lectures Lacaniennes, ainsi que le groupe CEREDA « Marie Françoise » (Centre de recherche et d’étude sur l’enfant dans le discours analytique) référé au Champ freudien, sont proposés et animés par des collègues de l’Association de la Cause freudienne/ Orléans.

Des cartels qui sont directement référés à l’Ecole de la Cause freudienne (petits groupes de 4+1 personnes qui se réunissent pour travailler un séminaire ou un concept psychanalytique précis.)

– Depuis quelques années et ceci afin de connecter la psychanalyse à la cité la délégation d’Orléans s’efforce de travailler en partenariat avec différents lieux, espaces de culture ou d’art… afin de créer L’événement et susciter le désir d’un large public ! Ainsi une collaboration a pu s’élaborer avec le Théâtre de la Tête Noire ouvrant un travail sur Novarina, le Musée des beaux-arts d’Orléans a pu accueillir Alain Julien Rudefoucauld pour débattre de son livre « Le dernier contingent » ; La librairie les Temps Modernes à Orléans reçoit régulièrement les conférences animées par Pauline Prost sous le titre « Lacan au miroir de la philosophie » et puis un cycle « Cinéma et psychanalyse » s’est engagé avec le cinéma d’Art et d’Essai Les Carmes à Orléans et prochainement avec la Médiathèque d’Amilly, bientôt peut être la psychanalyse devrait pousser les portes de la faculté d’Orléans… à suivre

Sylvie MOTHIRON