Conversation avec Latifa Laâbissi, danseuse et chorégraphe

En présence d’Ariane Oger, psychanalyste, membre de l’ECF et de l’AMP

« Je cherche à habiter un lieu […] qui échappe à des formes d’assignation » [1] ainsi s’exprime Latifa Laâbissi pour définir sa démarche. Refuser d’être réduite à telle ou telle caractéristique ou identité, telle est la quête de cette illustre chorégraphe de la scène internationale contemporaine. Artiste captivante aux facettes multiples, Latifa Laâbissi invente des « danses tordues » [2] , véritable marque de fabrique de sa poétique esthétique. Avec elle, le corps tout entier entre dans la danse : le visage dont l’expressivité relaye « la grimace […] de notre monde » [3], mais aussi la voix et le rire mordant qui piège.
Cette extension du domaine de la danse amène à de multiples questions sur le rapport de l’artiste à son art. Trouve-t-elle, sur scène, ce lieu qui échappe aux assignations ? Quels sillages emprunte son processus de création ? Entre corps et création, quelle logique singulière et inédite sous-tend son travail ? De l’art, J. Lacan nous indique : « Je crois qu’il y a plus de vérité dans le dire qu’est l’art que dans n’importe quel blabla » [4] . La psychanalyse dialogue avec les arts et notre invitée, avec la psychanalyse. Latifa Laâbissi a dansé dans le cabinet de Freud.
La conversation sera ponctuée de séquences vidéo permettant de découvrir la démarche artistique de la chorégraphe.
La soirée est préparée par un cartel [5] composé de Sophie Bodet, Isabelle Chevalier-Rota, Christine Dadillon, Lydia Danto et Ariane Oger, (plus-un).
[1]  https://www.ensapc.fr/fr/actualite/entretien-avec-latifa-laabissi/
[2]  Ibid
[3]  Ibid
[4]  Lacan J., Le Séminaire, Livre XXIV, « L’insu que sait de l’une-bévue s’aile à mourre », leçon du 18 janvier 1977, inédit.
[5] Le cartel est le dispositif privilégié d’étude de la psychanalyse dans l’École de Lacan. Il s’agit d’un petit groupe de 4+1 personnes qui se forme pour une durée limitée, mettant chacun au travail.

Informations

Amphithéâtre du Lycée les Vergers
4 rue des Murets – Dol de Bretagne

Participation aux frais : 10€ / 5€ (étudiants/demandeurs d’emploi/moins de 18 ans)
Entrée gratuite pour les lycéens de Saint-Magloire et Les Vergers
Règlement possible sur place (chèque ou espèces) ou en ligne
S’inscrire en ligne