5ème soirée sur le thème de l’année « Pas sans le corps » avec Anne Brunet, Jean-Claude Maleval, Catherine Bourhis, Barbara Bareau.

Le corps, quel événement !

Le corps que l’on a – qui n’est pas l’organisme – qu’il soit le lieu d’événements qui empruntent toujours le même chemin, celui d’une effraction, d’une frappe, d’un impact immémorial laissé par le langage, c’est ce que Lacan élabore à la fin de son enseignement
Cet événement, c’est le symptôme, non le symptôme de Freud mais le symptôme comme mode de jouir, hors sens : « La conversion de la perspective à laquelle il faut nous rompre implique que l’essentiel n’est pas l’effet de mortification du signifiant sur le corps, mais que le signifiant est cause de jouissance. Le signifiant a une incidence de jouissance sur le corps, ce que Lacan appelle symptôme. » (L’Os d’une cure, J.-A. Miller)
Comment préciser ce qui fait événement pour un corps ? et pour quel corps ? comment distinguer l’événement de corps d’autres phénomènes qui affectent le corps ? Enfin, en quoi ce concept d’événement de corps est-il un concept avec lequel on peut travailler ? C’est ce que nous tenterons de cerner dans cette soirée, grâce à des éclairages théoriques et cliniques.

Informations

En visioconférence (Zoom) sur inscription préalable (jauge limitée à 100 places)

Contact

Géraldine Somaggio : geraldine.somaggio@numericable.fr