Le TyA (de l’espagnol Toxicomanía y Alcoholismo), est un réseau du Champ freudien dédié à l’étude de la clinique des addictions. Il a vu le jour en 1992 en Amérique du Sud. En 2001, l’initiative sud-américaine gagne le vieux continent : le TyA Europe est alors fondé par Judith Miller et Pierre Malengreau. Depuis lors, d’autres cercles de réflexion ont été créés dans différentes villes, faisant du TyA un réseau européen et mondial qui garde toute sa pertinence à l’époque de l’addiction généralisée. Fabián Naparstek est responsable de ce réseau international vivace. Nadine Page et Nelson Feldman en ont la responsabilité pour l’Europe. Un colloque international du TyA a d’ailleurs lieu tous les deux ans depuis 2012, en marge du Congrès de l’Association Mondiale de Psychanalyse.

En Val de Loire – Bretagne, le TyA, mis sur pied à Rennes en 2005 à l’initiative de Josiane Cassin, Géraldine Somaggio, Eric Taillandier et Cécile Wojnarowski, poursuit et développe ses activités d’élaboration sur la psychanalyse appliquée d’orientation lacanienne. Son groupe recherche mensuel s’adresse à tous les professionnels qui désirent venir travailler à partir de leurs questions cliniques. Un thème annuel oriente le choix des cas et des textes théoriques étudiés. Les ateliers du TyA, créés en 2019, rassemblent, quant à eux, des intervenants ayant affaire à la question des addictions qui sont désireux de lire dans leur singularité des cas cliniques issus de leur pratique. Trois ateliers sont organisés par année. La Conversation annuelle est construite par une commission d’organisation qui s’appuie sur ce qui émerge au sein des groupes recherche et des ateliers avec une attention particulière à ce qui se passe dans la société contemporaine et pour la psychanalyse aujourd’hui.